Site officiel de l'office du tourisme de Verbier/Val de Bagnes
Actualité

[BLOG] Le Sentier des Chamois

Une fois le sentier des chamois parcouru de la Chaux jusqu’à Fionnay, son nom peut-être vous semblera paradoxal… 17-07-2018 11:24
[BLOG] Le Sentier des Chamois-41704 Face au massif des Combins, le site de Louvie et les alentours de son lac sont un endroit idéal pour observer la faune alpine

Hormis quelques marmottes facilement repérable à leur cri strident, vous y avez certainement observé plus de bouquetins que de chamois ! Pourtant ils y sont, ces caprins, bien plus sauvages que les chèvres.

À l’odorat sensible et capable de déceler le moindre mouvement dans son décor habituel, le chamois fuit l’homme à 300 mètres, alors que le bouquetin se laisse plus facilement approcher s’il vous voit venir et si vous vous déplacez calmement. Cette différence de comportement, comme de silhouette, s’explique entre autres par le fait que le chamois est encore chassé durant deux semaines par année. Il est donc resté leste et sauvage, sa fine silhouette lui garantissant beaucoup de vitesse et de mobilité en terrain escarpé. Un virtuose même ! À la belle saison, le pelage du chamois est couleur chanterelle ; il vire carrément vers le noir l’automne venu, lorsque son pelage s’épaissit pour l’hiver.

De poil plus clair au début de l’été, le bouquetin, lui, a disparu des alpes valaisannes à la fin du XIXe siècle. Les temps étaient durs, la bête peu farouche et grégaire était chassée pour sa viande, parfois pour son beau trophée. Des attributs, symboles de liberté lorsque le mâle présente fièrement ses grandes cornes crénelées sur un rocher dominant l’abime. Si vous l’observez encore, c’est qu’il a été réintroduit à Bagnes au début du XXe siècle par des chasseurs et des gens proches de la nature. Également parce qu’il ne peut plus être tiré. La chasse est d’ailleurs interdite sur une grande partie de la rive droite du Haut Val de Bagnes, depuis le Mont-Pleureur jusque à l’arête SW du Bec des Rosses. De silhouette plus imposante que le chamois, le bouquetin est un flegmatique. À vous donner le vertige lorsque ces sabots accrocheurs et son sens de l’équilibre lui permettent une incroyable aisance de grimpeur… tout en mâchouillant son repas qu’il va quérir au péril de sa vie ! À vous donner la paresse aussi lorsqu’il rumine, des heures durant, couché au soleil. C’est qu’il habite à l’année dans cette montagne si souvent austère. Alors, lorsque le temps est au beau, il en profite ! Les mâles entre eux et les femelles de leur côté, avec leurs cornes bien plus courtes, veillant en groupe sur leur cabri.

Pour observer la nature sauvage, inspirez-vous des habitudes de ceux qui y vivent : toute la gent animalière s’active aux premières ou aux dernières heures du jour, pour ruminer et digérer aux heures de midi ou dans la nuit. Je conseille donc d’aborder le sentier des chamois de bonne heure, idéalement au départ des cabanes du Mont-Fort ou de Louvie. Sans oublier toutefois l’horaire ! Avec ses 1200 m de dénivellation, la descente depuis le col Termin jusqu’à Fionnay demande des ressources. Pas question d’y griller ses cuisses, faute de freins de secours !



Article rédigé par François Perraudin



Envie de découvrir cette balade: plus d'infos ici


 

Avantage VIP Pass : Gratuit

Gratuité des transports

L'accès en remontées mécaniques jusqu'au départ de la randonnée (situé à la Chaux) et le retour en bus postal depuis Fionnay jusqu'au Châble sont gratuits pour les porteurs du VIP Pass

Validité : Du 04/06/2018 au 28/10/2018

Découvrir le VIP Pass
Office du tourisme de Verbier
Place centrale 2
1936 Verbier
+41 27 775 38 88 | info@verbier.ch
Heures d'ouverture :
08:30 - 18:00

Dès le 21.08
08:30 - 12:00 / 13:00 - 18:00