© Raphaël Surmont

Les aires protégées suisses du Haut Val de Bagnes

Les districts francs ainsi que différents biotopes d’importance nationale et régionale présents dans le Haut Val de Bagnes sont considérés comme des aires protégées suisses.

Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Ces classifications permettent de protéger les zones d’importance du Haut Val de Bagnes, leur faune et leur flore, au niveau cantonal comme fédéral. Voilà ce à quoi elles correspondent : 

Inventaire fédéral des paysages

Nom :  IFP 1703 Haut Val de Bagnes 

Importance : Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels (IFP) 

Superficie : 16’768 hectares 

Altitude  : de 1’560 mètres à 4’313 mètres 

Dès 1977, le territoire du Haut Val de Bagnes a été inscrit à l’inventaire fédéral des paysages (IFP). Ce dernier répertorie actuellement 162 objets classés et protégés. Un IFP vise à préserver la diversité des paysages les plus précieux de Suisse et veille à leur conservation. Des objectifs sont définis et une justification de la qualité des différents milieux est inscrite, comme la tranquillité et le caractère intact des secteurs naturels et sauvages de haute montagne. 

Districts francs

Nom : District franc fédéral (DFF) et District franc cantonal (DFC) 

Numéros : DFF9, DFF9 mixte, DFC 131, 133,134,136 

Importance : Inscrits dans les lois sur la Chasse cantonales et fédérales 

Particularité : Réserve de faune 

Les districts francs fédéraux existent depuis 1875 pour permettre au gibier de se régénérer et de maintenir une population saine, notamment d’ongulés. Les réglementations de la loi sur la Chasse s’adressent également aux randonneurs et autres utilisateurs des lieux. Les districts francs ont pour mission de protéger les espèces comme le grand tétras, le tétras lyre ou le lagopède, tout comme leurs habitats. Ils constituent des zones idéales pour observer l’évolution des populations sauvages, dont les chasseurs peuvent réguler les excédents d’effectifs. 

Our suggestions