Vue aérienne du Lac et de la cabane de Louvie dans la région de VerbierVue aérienne du Lac et de la cabane de Louvie dans la région de Verbier

La Cabane de Louvie, bijoux de plénitude et de sérénité

Confort, montagne et pêche en pleine réserve naturelle, le lac de Louvie et sa cabane offrent un moment hors du temps et une escale bienvenue aux promeneurs d’un jour, pêcheurs et sportifs aguerris.


Les habitués du coin le savent bien. Louvie est un lieu féérique qui invite à la rêverie. À peine tes pieds foulent-ils ces vastes prairies fleuries que déjà tu oublies d’où tu viens. Une véritable échappée belle au pays des marmottes ! Une fois sur place, un sentiment de plénitude t’envahit, ne te laissant d’autre choix que de plonger ton regard dans les reflets vert émeraude de ce pittoresque lac alpin, de t’enivrer de la beauté d’une nature préservée ou de partir à la découverte de la faune et de la flore en suivant les sentiers balisés. Les bouquetins, peu craintifs, ou les chamois viendront peut-être même te saluer en personne. Difficile à croire ? Il ne te reste qu’à tenter l’expérience. Enfile tes chaussures de randonnée et monte à la rencontre de Claudia, gardienne de la cabane.

Tu constateras vite qu’elle voue à ces lieux un attachement sans limite, et cela ne date pas d’hier. Depuis 1997, c’est avec une joie non dissimulée qu’elle y grimpe chaque printemps. D’abord collaboratrice dévouée d’Anne Gattoni, âme des lieux pendant vingt ans, elle a finalement repris le flambeau, perpétuant ainsi la tradition d’un gardiennage 100% féminin ! Et bien que la cabane ne soit ouverte que de juin à octobre, Claudia y pense toute l’année. En hiver, elle n’a ainsi de cesse d’organiser la saison à venir. Entre deux visites de producteurs locaux, elle réfléchit à la meilleure façon d’agrémenter le séjour de ses hôtes. Si Claudia se distingue par ses talents de cuisinière (la carte fait la part belle aux assiettes valaisannes, fondues, polentas et autres croûtes au fromage), c’est néanmoins l’accueil des clients qui lui procure la plus grande satisfaction. Aux côtés de Joachim, son bras droit, et du reste de l’équipe (sans oublier Chips, l’affectueuse chatte), elle se met en quatre pour leur faire passer un séjour inoubliable, leur faisant la causette aussi bien en français qu’en anglais.

C’est au début du 19e siècle que l’alpage de Louvie a vu poindre ses premières bâtisses, des étables communautaires destinées à offrir au bétail un abri bienvenu. Aujourd’hui fierté du patrimoine bagnard, ces fameuses écuries à voûte – réparties dans la toute région – peuvent être admirées à l’occasion d’une randonnée mythique. Dans le courant du 20e siècle, des travaux d’irrigation ont été entrepris, avec entre autres la construction d’un petit barrage – donnant naissance au lac de Louvie – et de l’aqueduc « Louvie-Pas-du-Lin ». Celui-ci relie encore aujourd’hui Louvie aux Ruinettes, alimentant Verbier en eau. Vers la fin des années 1960, un premier refuge a vu le jour avant d’être remplacé, en 1997, par l’actuelle cabane de Louvie, juchée à 2250 mètres d’altitude, en amont du lac, en plein cœur de la deuxième plus grande réserve naturelle de Suisse. Quelle allure elle a, fièrement dressée face au Massif des Combins ! Pour y accéder et la voir de tes propres yeux, deux heures de marche te seront nécessaires depuis Fionnay, quatre depuis les hauts de Verbier. Spacieuse et confortable, la cabane de Louvie peut accueillir jusqu’à 58 personnes en dortoirs et dispose également de deux petites chambres pour deux personnes.

Tu associes nuit en cabane à couverture qui pique ? Claudia te fera vite changer d’avis ! Chez elle, c’est sous un duvet moelleux que tu t’endormiras, après avoir savouré un succulent repas, selon l’inspiration du jour. Et cerise sur le gâteau : le VIP Pass, que Claudia remet à ses hôtes sur réservation d’une nuitée, te permet d’utiliser gratuitement les transports publics et télécabines. Figurant sur le tracé de multiples itinéraires alpins et trails montagnards (Tour des Grands Barrages, Tour du Val de Bagnes, Sentier des Chamois, Haute Route Chamonix-Zermatt, Sentier n°6), la cabane de Louvie est souvent une escale indispensable pour les randonneurs expérimentés. Tu n’es pas un grand sportif mais tu souhaites tout de même découvrir ces lieux enchanteurs, prendre un bol d’air frais et déguster une cuisine locale traditionnelle ? Pas d’inquiétude ! L’accès depuis Fionnay ne présente pas de difficulté technique majeure. Et si la région est principalement dédiée à la pratique de la marche à pied, la présence de truites arc-en-ciel et de cristivomers dans le lac de Louvie fera sans aucun doute le bonheur des pêcheurs à la mouche (permis journaliers en vente à la cabane).

Au final, quelle que soit la raison de ton passage à Louvie, ne repars pas sans avoir savouré un moment de détente sur l’une des chaises longues disposées devant la cabane, t’être imprégné du silence de la montagne et avoir admiré le soleil couchant – ou levant – sur les sommets environnants. Claudia se réjouit de ta visite.

Nos suggestions