Oratoire du Sappey

Site et monument historiques, Patrimoine religieux à Verbier Station 

  • Cet oratoire est né du désir d'une sainte femme de chez nous. Ses économies réalisées après quarante ans de service dans une cure, elle aurait tant aimé les offrir pour la construction d'une chapelle dans son village d'origine. Devant l'impossibilité d'une telle réalisation dans l'immédiat, peu avant sa mort elle les donna à la chapelle de Prarreyer qui se construisait. Mais ne fallait-il pas tout de même essayer de réaliser son voeu ? Nous avons pu le faire grâce à l'unanimité des...
    Cet oratoire est né du désir d'une sainte femme de chez nous. Ses économies réalisées après quarante ans de service dans une cure, elle aurait tant aimé les offrir pour la construction d'une chapelle dans son village d'origine. Devant l'impossibilité d'une telle réalisation dans l'immédiat, peu avant sa mort elle les donna à la chapelle de Prarreyer qui se construisait. Mais ne fallait-il pas tout de même essayer de réaliser son voeu ? Nous avons pu le faire grâce à l'unanimité des paroissiens du Sappey, grâce au dévouement des membres du comité de construction : André Baillifard, président, Aloys Besson et Michel Quennoz, membres. Si vous pouvez aujourd'hui admirer cet oratoire, vous le devez à celui qui la conçu et a dirigé sa construction : l'architecte Gilbert Max de Martigny. Nous aimerions non seulement le féliciter pour la beauté et l'originalité de son oeuvre, mais aussi le remercier d'avoir apporté à son exécution un soin et une fidélité remarquables. L'oeuvre était modeste, mais elle avait pour lui autant d'importance qu'une cathédrale.


    Si cet oratoire a été très vite bâti, nous le devons aussi à la diligence des maîtres d'état qui y ont travaillé : Gard et Furletti pour la maçonnerie ; Ernest Carron pour la charpente et couverture ; Pierre Vaudan pour la menuiserie et vitrerie ; Denis Léga pour la peinture ; Jean Balleys pour la ferblanterie ; Guigoz et Filliez pour l'électricité, et la Maison Métral pour la serrurerie.


    Merci de tout coeur également à l'Administration communale qui nous a promis un subside, aux Services industriels qui, si aimablement, nous ont amené l'eau et la lumière. Merci enfin à vous tous, chers paroissiens, pour vos dons si généreux et pour votre sympathie si attentive et délicate.
  • Langues parlées

    • Français
Nos suggestions